Tausend Gülden

Cycle La Cour Impériale à Vienne au XVIIe

Vers le milieu du XVIIe siècle, la cour impériale de Ferdinand III est un haut lieu de la musique italienne sous toutes ses formes, opéra, musique sacrée, musique instrumentale. 

Entouré de virtuoses aussi prestigieux que J.H. Schmelzer ou J.J Froberger, le maestro di capella Antonio Bertali occupe le plus haut poste musical de la cour et sa renommée s'étend dans toute l'Europe, de Vienne à Stockholm, Hambourg et Paris. Si les fastes de la cour sont accompagnés de musiques hautes en couleur et descriptives, les deuils donnent lieu à des lamenti pleins de retenue et de ferveur mystique.

Programme

Antonio Bertali (1605-1669)

Sonata a 5 1000fl

 

Johann Heinrich Schmelzer (1620-1680)

Sonata XI a quattro

Sonata a tre violini

Sonata a 6

Lamento sopra la morte Ferdinandi III

 

Antonio Bertali (1605-1669)

Sonata a 6 “1000 gl”

 

Pavel Joseph Vejvanovsky (~1640 - 1693)

Sonata Jucunda

 

Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704)

Sonata a 6 die Pauernkirchfahrt genandt

Sonata.Adagio-Presto-Die Pauern-Kirchfahrt-Adagio- Aria

 

Antonio Bertali (1605-1669)

Sonata a 6

 

Pavel Joseph Vejvanovsky (~1640 - 1693)

Sonata a 6 Campanarum

 

Heinrich Ignaz Franz von Biber (1644-1704)

Battalia a 10, 

Das liederliche Schwaermen der Musquetirer, Mars, die Schlacht, 

Undt Lamento der Verwundten, mit Arien imitirt Und Baccho dedicir

 

Programme instrumental pour 9 musiciens

3 violons, 3 altos, viole de gambe, orgue et clavecin